Papier recyclé, comment bien le choisir !

Devant la vaste gamme de papiers recyclés en ramettes disponible sur ecoburo.fr, beaucoup de clients se demandent quel papier conviendrait le mieux à leurs besoins. Grammage, degré de blancheur, labels, tous ces éléments peuvent parfois prêter à confusion. C'est pourquoi Ecoburo a réalisé pour vous un court dossier ayant pour objectif de vous aiguiller au mieux dans le choix de votre papier recyclé, et de vous en apprendre plus à son sujet. Comment le choisir, comment est-il fabriqué, comment est né le papier, autant de questions auxquelles vous trouverez des réponses dans cet article.

Quels sont les différents points à considérer pour choisir son papier recyclé ?

 

  1. le niveau de blancheur du papier recyclé

    C'est sans conteste ce qui caractérise le plus ce papier. Alors que les papiers fabriqués à partir de fibres vierges ont peu ou prou tous le même niveau de blancheur, un papier recyclé est visiblement plus ou moins blanc, parfois un peu gris, voire plus ou moins crème ou sépia selon les références. Durant la fabrication du papier recyclé, c'est la phase de désencrage qui sera poussée plus ou moins loin pour obtenir une pâte à papier plus ou moins blanche. La qualité des papiers collectés pour leur recyclage influe aussi : des papiers peu encrés – comme ceux imprimés couramment dans une entreprise – seront plus faciles à désencrer que des prospectus publicitaires ou des magazines fortement encrés.
    Sur le plan de la communication, choisir un papier recyclé peu désencré est un moyen simple d'affirmer son engagement écologique. Réservez alors les papiers très blancs à des impressions spécifiques, quand vous avez besoin d'un fort taux de contraste (documents avec photos et graphiques en couleur par exemple).

    Papier recyclé, niveaux de blancheur CIE et ISOLes indices de niveau de blancheur vous aideront à effectuer votre choix. Pour le papier recyclé ou non, ce sont les niveaux de blancheur ISO et/ou CIE qui sont utilisés :

    • Le niveau de blancheur ISO mesure à 0,457 µm la réflectance du papier. Cette mesure est surtout fonction de la fluorescence du papier (qui peut être artificiellement augmentée quand le fabricant a recours à des azurants optiques) et très peu de la nuance du papier. Elle utilise un pourcentage comme unité. Plus le pourcentage est élevé, plus le papier est blanc. On considère que 60 % offrent une blancheur suffisante et que 80 % offrent plus de confort ; au-delà, on est dans la blancheur luxueuse dont on n'a pas besoin pour une bonne lisibilité. Notons que certains fabricants organisent leur gamme autour du niveau de blancheur ISO, comme Steinbeis dont les papier recyclés sont échelonnés tous les 10% (blancheur ISO à 60, 70, 80, 90 et 100).

    • Le niveau de blancheur CIE prend en compte l'ensemble du spectre visible et rend mieux compte de la perception visuelle de la blancheur des papiers. Elle favorise les papiers plus bleutés.

    Ces deux normes ne mesurant pas exactement la même chose, on ne peut pas convertir par une table ou par une formule un niveau de blancheur ISO en niveau CIE.

    Testez la blancheur de notre papier recyclé !

    Papier recyclé, test de blancheurComme un exemple vaut toujours mieux qu'un long discours,  voici un tableau comparatif du papier ramette recyclé vous présentant toute notre gamme, avec notamment des échantillons de papier recyclé scannés qui vous donneront une idée de leur niveau de blancheur respectif.

    Notez également que nous proposons une pochette d'échantillon  gratuite de notre papier recyclé (référence EB0000), n'hésitez pas à nous la demander, c'est encore le meilleur moyen pour choisir en toutes connaissance de cause.

     

    1. le prix du papier recyclé
      Impact du port sur le coût du papierQuoiqu'on en dise, le prix reste bien sûr aussi un élément déterminant. Une partie conséquente du prix du papier est lié à son transport. Une ramette pèse 2,5 kg, un carton de 5 ramettes près de 13 kg, vous comprenez bien que cela n'est pas anodin. Le coût du transport est lui-même indexé sur les variations du prix du pétrole…

      C'est la raison pour laquelle nous avons mis en place notre offre « Papier recyclé et PEFC grande quantité ». Cette offre bénéficie d'une logistique séparée optimisée où le papier vous est expédié directement depuis un grossiste en papier, sans transiter par nos entrepôts. Cela signifie un transport en moins, donc moins de CO2. Et ici, plus écologique rime aussi avec plus économique. Souvenez-vous néanmoins que le papier « Grande quantité » doit être commandé séparément des autres articles, et que vous devez commander un minimum de 50 ramettes (mais vous pouvez panacher plusieurs références).

    2. l'opacité du papier recyclé
      Les différentes références de papier que nous vous proposons bénéficient toutes d'un degré d'opacité élevé, compris entre 90 et 95%. Ce n'est donc pas un critère décisif.

    3. l'épaisseur du papier recyclé
      Dans notre gamme de papier, l'épaisseur des feuilles s'échelonne entre 100 et 111 microns. Il n'y a donc pas de grosses différences.

     

    Quelques questions sur le papier recyclé qui nous sont souvent posées :
     

    Le papier recyclé « passe-t-il » dans toutes les imprimantes ?

    Oui, qu'il s'agisse d'imprimante laser ou jet d'encre, tous les papiers ramette à fibres recyclées que nous proposons passent impeccablement dans les imprimantes contemporaines. Pour favoriser un passage parfait en machine, un papier – qu'il soit recyclé ou non - présente une rugosité différente entre le recto et le verso, c'est ce qu'on appelle un papier « préformé ». La flèche présente sur la tranche de la ramette indique toujours la face de la feuille destinée à recevoir l'encre. Respectez donc bien le sens de la flèche en chargeant la cassette de votre imprimante.
     

    Le papier recyclé permet-il des impressions recto verso ?

    Impression recto verso sur papier recyclé

    Le plus écologique des papiers reste celui que nous ne consommons pas ! Imprimer ses documents en recto verso permet donc de réduire quasiment de 50% sa consommation de papier. Malheureusement, peu d'imprimantes offrent l'impression recto verso en standard, surtout si elles datent d'il y a quelques années. Pour compliquer le tout, le papier recyclé peut parfois présenter des inconvénients pour une impression recto verso.
     

    On ne peut pas ici se prononcer définitivement sur la capacité d'une référence donnée de papier recyclé à accepter une impression recto verso ou non.

    Plusieurs paramètres entrent en jeu :

    • s'agit-il d'une impression laser ou jet d'encre ?

    • quel chemin parcourt la feuille dans votre modèle d'imprimante

    Les imprimantes jet d'encre présentent un chemin généralement simple et rectiligne. La feuille rentre d'un côté et ressort de l'autre sans subir de multiples torsions. De plus le dépôt des gouttelettes d'encre n'engendre aucune modification physique du papier. La feuille ressort donc intacte et se prête facilement à un usage en recto verso.

    Pour les imprimante laser et copieurs, c'est à dire les appareils qui impriment à base de toner (poudre noir qui est déposée et fixée sur le papier), c'est plus compliqué. Le cheminement de la feuille de papier dans l'imprimante est plus sophistiqué et la feuille passe autour de plusieurs rouleaux. Elle passe d'abord sur le tambour qui dépose une fine couche de toner, puis la feuille passe dans le four, où le toner est « cuit » et fixé sur la feuille. Lors du passage dans le four la feuille peut subir des modifications physiques dues aux fortes températures en jeu. À la sortie du four, certaines références de papier recyclé ont tendance à se galber. Pour une impression simple face ce n'est pas gênant, mais pour du double face (recto verso), surtout avec une imprimante ou un copieur qui ne le gère pas nativement, cela peut engendrer des bourrages. Une astuce pour contourner le problème – mais qui demande un peu d'organisation et de temps -, placez vos pages après l'impression de la première face sous une pile d'annuaires ou livres lourds. Laissez-les ainsi sous presse quelque temps. Le galbe aura alors disparu et vos pages passeront bien mieux pour l'impression de la seconde face dans votre imprimante laser !

     

    Pourquoi mon papier recyclé engendre des bourrages à répétition ?

    Il y a fort à parier que la caractéristique « recyclé » n'en est pas la cause. Respectez-vous bien le sens de la flèche évoqué plus haut ? Certaines imprimantes sont plus sensibles que d'autre à ce paramètre. Dans quelles conditions stockez-vous votre papier, notamment en ce qui concerne l'humidité ? Les degrés d'hygrométrie du lieu de stockage, puis d'utilisation sont importants. Si votre local est trop humide, le papier aura tendance à gondoler et ne passera pas correctement en machine. C'est la raison pour laquelle il est toujours recommandé de sortir du stock ses ramettes de papier 1 ou 2 jours avant de les utiliser. Le papier - qu'il soit recyclé ou non - pourra ainsi "se tempérer" et retrouver un niveau d'humidité propice à une utilisation sans bourrage.

     

    Pour encore plus d'informations sur le papier, vous pouvez consulter notre dossier : Le livre blanc du papier recyclé.

     

    Informations complémentaires :

    Pourquoi le papier recyclé est un enjeu écologique.

    Sur Wikipedia, information sur le papier et l'environnement.

     

    Pour accèder à notre offre « Papier recyclé et PEFC grande quantité ».