Le papier recyclé, un enjeu écologique !

Malgré l’apparition et le développement des médias électroniques (internet et e-mails), la consommation de papier est en constante augmentation dans les pays occidentaux. On consomme en France plus de 180 kg de papier par personne et par an, soit 110 pages format A4 par jour ! Le papier recyclé ne représentant que 10,9% dans la consommation globale de papier d’écriture/impression en 2001 (source : Revipap) !

torrentMalgré sa richesse forestière, la France reste un très gros importateur de papier et de pâte à papier en provenance notamment des forêts millénaires du Canada. La plupart des autres pays occidentaux ont également des besoins considérables et, chaque jour, en Scandinavie, Russie et Amérique du Nord on coupe à blanc des surfaces boisées immenses qui interviennent dans l’évolution du climat de la Terre ; sans parler des problèmes sur place liés à cette disparition (faune, flore, habitat humain). Ces surfaces forestières déboisées restent nues et sont ensuite érodées par les pluies (ce qui entraîne souvent un appauvrissement des sols), ou sont remplacées par une monoculture de bois à croissance rapide, ce qui présente des inconvénients importants au niveau écologique (biodiversité, équilibre du sol, attaque massive de parasites, etc.). On le voit, l’utilisation de bois pour la fabrication de papier constitue un problème important pour les ressources naturelles de la Terre. L’utilisation du papier recyclé est une réponse simple et concrète à ce problème.

usinePour la fabrication du papier on utilise seulement la cellulose qui représente 50% de la matière totale du bois à côté de la lignine, de l’hémicellulose, des résines, etc. Les procédés d’extraction de la cellulose sont mécaniques et chimiques. Bien qu’ayant progressé, ces procédés chimiques restent polluants et gourmands en eau et en énergie. Le blanchiment des fibres de cellulose autrefois traitées systématiquement au chlore tend à être remplacé par la dioxine de chlore et parfois le peroxyde d’oxygène. Dans la fabrication du papier issu de fibres vierges, le blanchiment de la cellulose reste une source importante de pollution. Les usines fabriquant du papier conventionnel sont également très consommatrices d’eau, qui est ensuite évacuée, chargée de polluants. Elles utilisent également 3 à 4 fois plus d’énergie que les fabriques de papier à base de papier recyclé.

Chez ECOBURO vous trouverez un large choix de ramettes de papier recyclé sans chlore, simplement désencré ou blanchi avec des procédés naturels alternatifs et ingénieux (kaolin, craie, amidon de pomme de terre,...). ECOBURO sélectionne les fabriques de papier recyclé qui ont une circulation d’eau en circuit fermé (rejets des polluants très réduits) et réutilisent leurs boues de désencrage notamment comme source d’énergie. Loin d’être tournée vers le passé, l’industrie du papier recyclé est innovante, moderne et ambitieuse !

Nous vous proposons aussi un petit guide du papier recyclé :

  • Comment bien choisir son papier recyclé ?
  • Quel papier recyclé pour quels besoins ?
  • Quel niveau de blancheur pour du papier recyclé ?
  • Le papier recyclé passe t'il bien en machine ?
  • Le papier recyclé permet-il des impressions recto verso ?

Le dossier Ecoburo pour choisir le papier recyclé qui vous convient : "Comment choisir son papier recyclé".

Vous pouvez également tester l'aspect visuel de notre gamme papier recyclé, avec un échantillon de chaque référence de papier recyclé, scanné pour vous montrer de près la teinte (ou niveau de blancheur) et la structure de la feuille.

Enfin nous proposons une offre de papier recyclé grande quantité nous permettant de vous offrir les prix les plus justes.